FIABILITÉ : L'ERREUR EST INTERDITE !

"Tout le monde peut se tromper" disent ceux qui se trompent tout le temps.

"Errare humanum est" (l'erreur est humaine) nous répète-t-on souvent.
Alors que Philip B Crosby, responsable de la qualité du programme des missiles nucléaires Pershing, discutait du "Niveau de Qualité Acceptable" de chacune des 50.000 pièces fabriquées par ses sous-traitants, le PDG de Martin Company constructeur final débarqua pour leur poser la question :

" Quel taux de défaillance, qui conduirait à ce qu'une de nos fusées tombe sur New York et fasse 10 millions de morts, considérez vous comme acceptable ?"

réponse unanime "Zéro".

"Alors maintenant que vous avez compris, au travail".

C'est à la suite de cela que Crosby inventa la théorie et la technique du zéro défaut.

Il manque un bout dans cette célèbre phrase attribuée à Sénèque "Errare humanum est, perseverare diabolicum" (L'erreur est humaine, persévérer [dans son erreur] est diabolique).

 

 Si une erreur peut être acceptable dans une tâche nouvelle et inconnue où elle peut être un moyen de progresser,
elle n'est plus acceptable pour une tâche répétitive.
Si vous refaites plusieurs fois la même chose, l'erreur est interdite.
Et vous découvrirez ici quelques méthodes pour y arriver, sans coût supplémentaire.